spacer
  #MdC2016    
spacerrss
spacer
spacer
spacer
spacer
25 août 2015 - 16:15:48 spacer  
Inscrivez vos documentaires pour les Magritte du Cinéma 2016 !
image
spacer
Yaël André, réalisatrice de Quand je serai dictateur, lauréat du Magritte du Meilleur documentaire en 2015
spacer
Vous avez un court/ moyen/ long métrage documentaire qui a fait l’objet d’une sélection en festival entre le 16/10/2014 et le 15/10/2015 ? Inscrivez-le pour lui donner une chance d’être présent à la 6e Cérémonie des Magritte du Cinéma. Lisez ce qui suit !
spacer
 
spacer
08 février 2015 - 10:45:33 spacer  
5e Magritte du Cinéma: tout en nuances et en sourires
image
spacer
spacer
La 5e cérémonie des Magritte du Cinéma a battu quelques records: ce fut notamment la plus longue de la jeune histoire de la manifestation, mais qu’importe: on n’a pas vu le temps passer.

La prestation décalée, jouette et dynamique du maître de Cérémonie Charlie Dupont n’est bien sûr pas étrangère. Le Tournaisien-Ucclois, citoyen du monde et de Paris a magnifiquement pris la relève de la fofolle Helena Noguerra et du très ricain Fabrizio Rongione dans son style à lui : décontracté, comme s’il s’amusait en direct de sa salle de bains, mais avec ce petit plus glamour qui n’appartient qu’à lui. Avec lui, on a bien ri hier et c’est déjà une très bonne chose.

D’autant que pour titiller les zygomatiques, François Damiens,Président de la soirée, était lui aussi en toute grande forme.

(Toutes les photos par Julien Kermode/Cinevox 2015)
spacer
 
spacer
04 février 2015 - 07:43:10 spacer  
Je dirais même plus, monsieur Dupont
image spacer  
spacer
Ces dernières années, Charlie Dupont est devenu un des visages les plus représentatifs de la Belgitude délirante.
En France, il surfe même ces derniers mois sur une charliemania qu’il prend avec son habituel détachement ironique.
Ce jeune quadra à la moustache frémissante et à l’humour imprévisible se transformera samedi en MC, maître de cérémonie de la 5e édition des Magritte du Cinéma.
spacer
 
spacer
03 février 2015 - 06:42:51 spacer  
Le grand blond avec un Magritte d’honneur
image
spacer
spacer
Dix-neuf des Magritte qui seront remis lors de la 5e Cérémonie des Magritte du Cinéma, organisée le 7 février au Square sont le résultat d’un vote électronique et secret auquel participent tous les professionnels du cinéma belge, membres de l’Académie André Delvaux.
Seules deux récompenses échappent à cette procédure.

D’abord, le Magritte du Premier film qui est désigné par un vote du public. Ensuite, le Magritte d’honneur.

Chaque année, le Conseil d’Administration de l’Académie André Delvaux attribue à une personnalité du cinéma belge ou international un Magritte d’honneur. L’ambition est de lui rendre hommage pour son apport précieux à l’histoire du 7e art.

André Delvaux fut le premier à recevoir cette récompense, à titre posthume. Nathalie Baye, Costa-Gavras et Emir Kusturica lui succédèrent.

Cette année, l’Académie a choisi de mettre en évidence un des plus grands acteurs comiques toujours vivants, véritable icône pour tous ceux qui ont été baignés par le cinéma français des années 70 et 80.
Tour à tour Le Grand Blond, François Perrin ou François Pignon, il incarne la fragilité maladroite, la bonhomie distraite. Il est le loser magnifique, l’antihéros parfait.
spacer
 
spacer
02 février 2015 - 13:11:25 spacer  
François Damiens, Président !
image
spacer
spacer
La Belgique aura toujours un côté improbable. Drôle et décalé. Inattendu.

Au cinéma, Benoit Poelvoorde incarne cet esprit depuis 25 ans. Même s’il épouse parfois des rôles plus sérieux ou tendres, il revient régulièrement à ses fondamentaux. La preuve avec son personnage de José Stockman dans Les rayures du zèbre qui lui vaut cette année une nomination pour le Magritte du meilleur acteur.

Dans cette catégorie il fera face à François Damiens qui, à bien ses égards, évoque son excellent pote namurois.

François est arrivé plus tard que Benoit au cinéma. Il est aussi onze ans plus jeune que lui. Les deux destins sont donc encore plus parallèles qu’on le pense au premier regard.
spacer
 
spacer
30 janvier 2015 - 10:00:01 spacer  
Magritte du Meilleur film
image
spacer
Ernest et Célestine, distingué en 2014. Et cette fois?
spacer
Comme la Cérémonie des Magritte qui se déroulera le 7 février, cette série d’articles dédiée à la présentation de tous les candidats se termine par le texte consacré aux cinq longs métrages en course pour le Magritte du Meilleur film.

Nous les avons bien sûr tous déjà évoqués : quatre d’entre eux s’affronteront pour décrocher le prix  Magritte du Meilleur scénario et leurs réalisateurs prétendent au titre de meilleurs réalisateurs de l’année. Tous ont également des acteurs nominés.
Mais ce qu’on retient en général d’un palmarès quelques années plus tard, c’est essentiellement LE film honoré.

2011? Mr Nobody. 2012? Les géants. 2013? À perdre la raison. 2014? Ernest et Célestine.

Dans tous les cas d’ailleurs, les réalisateurs et leur œuvre ont été récompensés de concert.
spacer
blue Films liés à cette actualité
Deux jours, une nuit
Henri
Les rayures du zèbre
Pas son genre
La marche
 
spacer
29 janvier 2015 - 17:39:47 spacer  
Magritte du meilleur montage
image
spacer
Marie-Hélène Dozo a été récompensée en 2014 pour Kinsasha Kids
spacer
L’histoire, les acteurs, l’image (et ses composantes: lumière, décors, costumes…), le son…

Tout ça, c’est le cinéma.

Mais le 7e art est aussi une affaire de rythme, en phase avec un sujet, avec la vision d’un réalisateur. Montage linéaire ou puzzle cérébral qui titille l’imagination du spectateur. Depuis quelques années, les travailleurs de l’ombre ont abandonné les ciseaux pour des logiciels sophistiqués. La souplesse de la technique autorise les expérimentations les plus pointues.
Aujourd’hui, on peut monter un film dans une petite chambre avec un seul ordinateur et quelques disques durs. Mais au bout du compte, la réussite repose avant tout sur le talent, la logique, l’imagination d’un artiste qui a saisi l’essence de l’œuvre pour la restituer avec le plus de naturel ou d’audace possible.

Les trois spécialistes nommés ici représentent trois des cinq longs métrages en course pour le Magritte du Meilleur long métrage. Ce n’est forcément pas un hasard.
spacer
blue Films liés à cette actualité
Deux jours, une nuit
La marche
Pas son genre
 
spacer
28 janvier 2015 - 16:27:08 spacer  
Des César aux allures... de Magritte
image
spacer
spacer
L’Académie des Césars a annoncé ce matin les heureux nominés de la prochaine cérémonie, qui se déroulera le 20 février prochain à Paris. On y retrouve de nombreux talents et films belges francophones. A tel point que ces César ressemblent ici et là à une décentralisation parisienne des Magritte du cinéma...
spacer
 
spacer
28 janvier 2015 - 08:51:11 spacer  
Meilleur acteur
image
spacer
Benoit Poelvoorde, Magritte du meilleur acteur pour "Une place sur la terre" est encore en compétition cette année.
spacer
Et si cette catégorie était celle qui, cette année, cristallisait toutes les attentions?
Regardez ces quatre noms. Et surtout remémorez-vous les quatre performances.
Bien malin, celui qui pourrait prédire lequel de ces formidables comédiens repartira le 7 février avec un Magritte entre les mains.
spacer
blue Films liés à cette actualité
Deux jours, une nuit
Je fais le mort
Lulu femme nue
Les rayures du zèbre
 
spacer
27 janvier 2015 - 09:12:56 spacer  
Meilleure musique originale
image
spacer
En 2014, les Magritte ont couronné une légende de la pop belge: Ozark Henry qui avait signé la B.O. de "Le Monde nous appartient" de Stephan Streker.
spacer
Au cœur du petit monde des Magritte du Cinéma, le trophée qui couronne la Meilleure musique originale est un peu à part. Les réalisateurs, les acteurs et même les techniciens sont par essence des personnalités liées de près au cinéma.

En France, aux États-Unis, en Grande-Bretagne, en Italie aussi, des compositeurs sont liés de près au 7e art. C’est moins le cas en Belgique où les artistes jusqu’ici récompensés sont avant tout des musiciens œuvrant déjà dans le rock, la pop, le folk et le jazz : Ozark Henry pour Le monde nous appartient, Coyote, Renaud Mayeur, François Petit et Michaël de Zanet pour Mobile home, Bram Van Parys (The Bony King of Nowhere) pour Les géants et le regretté Pierre van Dormael pour le troisième long métrage de son frère Jaco, Mr. Nobody, sont des personnalités reconnues chacune dans leur domaine avant de l’être pour leur travail sur ces bandes originales.
spacer
blue Films liés à cette actualité
Pas son genre
Henri
Puppylove
 
spacer
spacer
Pages spacerprevious
spacer spacer
spacer  spacer


© Académie André Delvaux | Droits réservés | Webdesign Messier111 | Administration
spacer spacer