spacer
     
spacer
spacer
spacer
image
spacer
image
spacer
spacer
26 janvier 2018 - 12:23:32 spacer  
Meilleur premier film 2018: les nominations
image
spacer
spacer
5 premiers films sont cette année en lice dans cette catégorie qui sera très disputée. 5 premiers films de genres très différents, qui ont pour point commun leur volonté d'explorer des territoires très personnels ou peu représentés dans le cinéma belge.
spacer
Avec Even Lovers Get the Blues, Laurent Micheli dresse le portrait amoureux et sexuel d'une jeunesse désabusée mais passionnée. Ce projet atypique, mené en étroite collaboration avec une troupe de jeunes comédiens qui pour la plupart trouvent leur premier rôle dans un long métrage (on relèvera d'ailleurs la nomination d'Adriana Da Fonseca dans la catégorie Meilleur espoir féminin), aborde sans fausse pudeur le sexe et l'amour sous de nombreuses formes. Le film est produit par Grenade et Stenola Productions, qui étaient déjà à la manoeuvre derrière Tokyo Anyway, nominé dans cette catégorie en 2015.

image


Faut pas lui dire, premier film de Solange Cicurel, présente lui aussi un format atypique dans le paysage cinématographique belge. En effet, avec ce premier long métrage, la réalisatrice ose un genre peu voire pas représenté ici: la comédie girly. Le film, servi par un quatuor de comédiennes (dont les Belges Stéphanie Crayencour et Tania Garbarski) qui se délectent des situations comiques dans lesquelles elles sont plongées, aborde lui aussi les questions de l'amour et du couple, vus sous différentes facettes. Notons que le film vaut également une nomination à Laurent Capelluto dans la catégorie Meilleur acteur dans un second rôle. Faut pas lui dire est produit par Entre chien et loup, qui a notamment déjà reçu un Magritte du Cinéma du Meilleur film étranger en coproduction pour Minuscule, la vallée des fourmis en 2015.

image


Je suis resté dans les bois se distingue également à plusieurs égards, et notamment pas son trio de réalisateurs venus de divers horizons : le directeur de casting Michaël Bier, la comédienne Erika Sainte, et l'artiste plasticien Vincent Solheid. Le film accompagne en une succession de tableaux vivants le processus de création d'un artiste plasticien, Vincent Solheid, en train de monter une nouvelle exposition où il revisite des scènes gênantes ou troublantes de son passé. Pour ce faire, il est accompagné par Erika et Michaël, qui font un film de son expérience. Cette mise en abyme cinématographique est produite par Eklektik Productions, qui voit donc là sa première nomination pour un long métrage, après avoir déjà gagné un Magritte du Meilleur court métrage pour Nuit Blanche en 2011.

image


Avec Sonar, Jean-Philippe Martin s'est lancé un défi narratif et esthétique audacieux: mettre en image l'histoire d'un preneur de sons. On y suit Thomas, jeune homme perdu dans sa tête et dans son boulot, qui à la faveur d'une rencontre inattendue se réconcilie avec sa vocation, la réalisation de portraits sonores. On notera que Baptiste Sornin, qui interprète Thomas, est nominé dans la catégorie Meilleur espoir masculin, et que Benoît Biral, Félix Blume et Frédéric Meert sont nominés dans la catégorie Meilleur son. Le film est produit par Hélicotronc, déjà nominé dans cette catégorie en 2016 pour L'Année Prochaine, et primé en 2017 et 2016 dans la catégorie Meilleur court métrage de fiction.

image


Le dernier nominé, Spit'n'Split de Jérôme Vandewattyne se distingue également par une proposition cinématographique atypique, puisque le film est un faux documentaire sur le groupe The Experimental Tropic Blues Band, qui tourne vite en une aventure pour le moins imprévisible. Encore que quand on suit un groupe de musiciens définitivement punks dans l'âme, on peut s'attendre à tout, et plus encore. Le film est produit par La Film Fabrique, pour qui c'est une première participation aux Magritte du Cinéma, et un premier long métrage.

image
spacer
spacer
spacer spacer
spacer  spacer


© Académie André Delvaux | Droits réservés | Webdesign Messier111 | Administration
spacer spacer