ACTUALITÉS

Les Magritte du Cinéma
10e édition - 1er février 2020

10 janvier 2020 - 08:21:21

Meilleur premier film 2020: les nominations

Le choix sera cornélien puisque pas moins de 5 films sont en lice cette année pour le Magritte du Meilleur premier film.
Avec Cavale, Virginie Gourmel propose une fugue adolescente au féminin, un road-movie aussi lumineux que tourmenté. Kathy, une adolescente secrète et rebelle n’a qu’une idée en tête : fuir l’établissement psychiatrique dans lequel on l’a enfermée. Très vite elle s’en échappe pour retrouver son père, le seul à pouvoir la libérer de « cette prison ». Contre toute attente ses compagnes de chambrée, Nabila et Carole, aussi barges que loufoques, s’invitent dans cette fugue improvisée. Mais rien ne se passera comme prévu… Cavale est également en lice pour le Magritte de la Meilleure musique originale. Le film est produit par Artémis Productions, dont c’est la première sélection dans la catégorie Meilleur premier film.

Artémis a produit également Escapada de Sarah Hirtt, jeune réalisatrice remarquée avec son court métrage En attendant le dégel, sélectionné à Cannes. Avec ce premier long, elle aborde la question des relations entre frères et soeurs sous l’angle de l’héritage. Cette fratrie désunie se retrouve en Espagne autour d’un legs : une maison délabrée entourée de vignes. Gustave, le transporteur au bord de la faillite, Jules le militant anarchiste qui vit en communauté, et Lou, la cadette perdue entre ses deux frères et ses envies d’ailleurs. Chacun a sa vision du monde et des projets pour ce lieu qui va réveiller les contentieux familiaux et foutre un joyeux bordel dans la vie des personnages. On retrouve notamment à l’affiche du film la jeune comédienne Raphaëlle Corbisier, nominée dans la catégorie Meilleur espoir féminin, et le comédien François Neycken, nominé dans la catégorie Meilleur espoir masculin.

Guatemala, 2018. Le pays vit au rythme du procès des militaires à l'origine de la guerre civile. Les témoignages des victimes s'enchaînent. Ernesto, jeune anthropologue à la Fondation médico-légale, travaille à l'identification des disparus. Avec Nuestras Madres, Cesar Dìaz dresse à travers le portrait de son héros Ernesto et de son entourage le portrait d’une résilience collective, celle des victimes de la dictature militaire guatémaltèque. Ce premier long métrage, sélectionné en mai dernier à la Semaine de la Critique, a remporté la prestigieuse Caméra d’Or, qui récompense le meilleur premier film du Festival de Cannes, toutes sections confondues. Représentant de la Belgique dans la course aux Oscars, il est produit par Need Productions.

Amel et Mashir, deux jeunes bruxellois, s'aiment en secret. Ni leurs parents, ni leurs amis ne se doutent de leur relation et encore moins de leur projet de passer l'été ensemble à Londres.  Le jour où la famille de Mashir décide de le marier à sa cousine Noor qui est aussi l'amie d'Amel, c'est tout leur monde qui s'écroule. Comment pourront-ils sauver leur amour sans faire souffrir tous ceux qui les entourent ? Dimitri Linder et Salima Glamine offrent avec Pour vivre heureux une relecture contemporaine du mythe des amoureux maudits, en se penchant sur l’impact de leur transgression sur leur entourage. Le film est produit par Tarantula, déjà lauréat dans la catégorie Meilleur premier film l’année dernière pour Bitter Flowers, et en 2016 pour Tous les chats sont gris.

Insolente, spontanée, drôle, Pamela, ne ressemble à aucune fille de sa communauté, la communauté Rom. Elle vit seule avec sa grand-mère et son bébé dans une cahute où elles partagent le même lit. Mais que faire avec une enfant de deux ans quand on rêve d'être libre? Pamela s'embarque vers l'inconnu, rompant avec les traditions qui l'étouffent. "Lapin, pizza, amour", trois mots de français et l'espoir d'un mariage pour changer son destin et celui de sa fille. Avec Seule à mon mariage, premier film virevoltant, porté par le souffle de sa comédienne principale Alina Serban, Marta Bergman impose son style et son cinéma. Sélectionné à l’ACID (Cannes) en mai 2018, le film est produit par Frakas Productions.