ACTUALITÉS

Les Magritte du Cinéma
10e édition - 1er février 2020

15 janvier 2020 - 09:35:41

Meilleur montage 2020: les nominations

Les trois talents nominés pour le Magritte du Meilleur montage se distinguent par leur contribution au cinéma belge, mais aussi au 7e art mondial, puisque tous trois présentaient des films au Festival de Cannes cette année!


Damien Keyeux reçoit sa quatrième nomination pour son travail sur Duelles d’Olivier Masset-Depasse. Fidèle collaborateur du réalisateur, il était déjà nominé en 2011 pour Illégal. Egalement nominé en 2013 pour Le Cochon de Gaza, il remporte le trophée en 2015 pour La Marche de Nabil Ben Yadir. On notera que Damien Keyeux a récemment assuré le montage de films comme Papicha, présenté à Cannes, ou encore le court métrage belge Une soeur de Delphine Girard, pré-sélectionné pour les Oscars et en lice l’année dernière pour le Magritte du Meilleur court métrage.



Fidèle monteuse des frères Dardenne, Marie-Hélène Dozo prête depuis longtemps ses talents à d’autres cinéastes, et notamment à de grands documentaristes. Au fil des rencontres, elle a su tisser une filmographie jalonnée de prix. Elle rencontre Luc et Jean-Pierre Dardenne sur leur court métrage Il court… il court le monde en 1987, et les accompagne depuis lors, sur tous leurs films. Nominée à deux reprises pour leurs collaborations (en 2011 pour Le Gamin au vélo, qui en 2015 pour Deux jours une nuit), elle remporte le Magritte du Meilleur montage en 2014 pour Kinshasa Kids de Marc-Henri Wajnberg. Elle est nominée cette année pour Le Jeune Ahmed.



Nominée en 2017 pour Je me tue à le dire de Xavier Seron, Julie Naas accompagne les auteurs de la jeune génération de l’audiovisuel belge, que ce soit à travers son travail sur la série La Trêve par exemple, ou récemment sur La Grand-messe de Méryl Fortunat-Rossi et Valéry Rosier, ou encore les courts métrages La meilleure manière de…, Le Scénariste ou Famille. Elle aussi présentait un film à Cannes en 2019 : Adam, de Mariam Touzani. Elle est nominée cette année pour Lola vers la mer de Laurent Micheli, avec lequel elle avait déjà collaboré sur Even Lovers Get the Blues.