ACTUALITÉS

Les Magritte du Cinéma
10e édition - 1er février 2020

01 février 2020 - 22:57:30

"Duelles" consacré lors de la 10e édition des Magritte du Cinéma

Duelles, d’Olivier Masset-Depasse, restera incontestablement le grand vainqueur de cette 10e édition des Magritte du Cinéma, remportant toutes les catégories pour lesquelles le film était nominé!
C’est un raz-de-marée, 9 prix pour le film d’Olivier Masset-Depasse, sacré meilleur film ce soir aux Magritte du Cinéma. Non seulement le cinéaste a reçu le Magritte de la Meilleure réalisation, mais la direction artistique du film a également été saluée par les professionnels de l’Académie André Delvaux, qui ont sacré tous les techniciens nominés pour le film, qui reçoit donc le Magritte du Meilleur son, de la Meilleure image, du Meilleur montage, et de la Meilleure musique!

Olivier Masset-Depasse et Giordano Gederlini reçoivent également le Magritte du Meilleur scénario original ou adaptation pour cette relecture très particulière du roman de Barbara Abel, Derrière la haine, et Arieh Worthalter remporte pour la deuxième année d’affilée le Magritte du Meilleur acteur dans un second rôle pour le film.

Enfin, les deux héroïnes du film étaient en lice pour le Magritte de la Meilleure actrice, Anne Coesens et Veerle Baetens. C’est la deuxième qui l’a emporté, venant ainsi ajouter une nouvelle statuette à son palmarès personnel, puisqu’elle avait déjà gagné en 2016 pour Un début prometteur.

Le Jeune Ahmed de Jean-Pierre et Luc Dardenne totalisait ce soir 9 nominations, dont 5 pour ses comédien·nes. Leur talent de directeurs d’acteur a été salué par la profession, qui a attribué le Magritte du meilleur espoir masculine au jeune Idir Ben Addi, et celui de la Meilleure actrice dans un second rôle à Myriem Akheddiou.

Autre film deux fois primés, Lola vers la mer de Laurent Micheli. Le film a valu le Magritte des Meilleurs décors à Catherine Cosme, tandis que son héroïne, Mya Bollaers, a remporté celui du Meilleur espoir féminin.

Et chez les acteurs? C’est Bouli Lanners qui l’a emporté pour C’est ça l’amour. S’il avait déjà remporté le Magritte du Meilleur acteur dans un second rôle, il n’avait jamais remporté celui du Meilleur acteur. La 4e nomination fut donc la bonne.

On relèvera bien sûr le Magritte du Meilleur premier film attribué à Nuestras Madres de Cesar Dìaz, venant ainsi parachevé une année extraordinaire débutée en mai dernier avec la prestigieuse Caméra d’or à Cannes.

Côté courts métrages, Patar & Aubier remportent une fois de plus la compétition dans la catégorie animation pour La Foire Agricole, tandis que c’est la jeune réalisatrice Bérangère Mc Neese qui se voit attribuer le Magritte du Meilleur court métrage de fiction pour Matriochkas. On notera au passage qu’il s’agit du 4e prix d’affilée pour la société de production Hélicotronc dans cette catégorie!

On notera enfin que le film de Marta Bergman, Seule à mon mariage, vaut le Magritte des Meilleurs scotomes à Claudine Tychon, que Les Films du Fleuve remportent pour la 3e fois (et la deuxième avec Ken Loach) le Magritte du Meilleur film étranger en coproduction pour Sorry We Missed You, que c’est De Patrick de Tim Mielants qui remporte celui du Meilleur Film flamand, tandis que c’est le documentaire de Lisa Billuart ont et Daphné Leblond, Mon nom est clitoris, qui remporte le Magritte.

Le palmarès en détail

MEILLEUR FILM

Duelles d’Olivier Masset-Depasse, produit par Jacques-Henri Bronckart (Versus Production)

MEILLEUR PREMIER FILM

Nuestras Madres de Cesar Diaz, produit par Géraldine Sprimont et Anne-Laure Guégan (Need Production)

MAGRITTE DE LA MEILLEURE RÉALISATION

Olivier Masset-Depasse pour Duelles

MEILLEUR FILM FLAMAND

De Patrick de Tim Mielants, produit par Bart Van Langendonck (Savage Film) et Jacques-Henri Bronckat (Versus Production)

MEILLEUR FILM ETRANGER EN COPRODUCTION

Sorry We Missed You de Ken Loach, produit par Jean-Pierre et Luc Dardenne et Delphine Tomson pour Les Films du Fleuve

MEILLEUR SCENARIO ORIGINAL OU ADAPTATION

Olivier Masset-Depasse et Giordano Gederlini pour Duelles

MEILLEURE ACTRICE

Veerle Baetens pour Duelles

MEILLEUR ACTEUR

Bouli Lanners pour C’est ça l’amour

MEILLEURE ACTRICE DANS UN SECOND ROLE

Myriem Akheddiou pour Le Jeune Ahmed

MEILLEUR ACTEUR DANS UN SECOND ROLE

Arieh Worthalter pour Duelles

MEILLEUR ESPOIR FEMININ

Mya Bollaers pour Lola vers la mer

MEILLEUR ESPOIR MASCULIN

Idir Ben Addi pour Le Jeune Ahmed

MEILLEURE IMAGE

Hichame Alaouie pour Duelles

MEILLEUR SON

Marc Bastien, Thomas Gauder, Héléna Réveillère et Olivier Struye pour Duelles

MEILLEURS DECORS

Catherine Cosme pour Lola vers la mer

MEILLEURS COSTUMES

Claudine Tychon pour Seule à mon mariage


MEILLEURE MUSIQUE ORIGINALE

Frédéric Vercheval pour Duelles

MEILLEUR MONTAGE

Damien Keyeux pour Duelles

MEILLEUR COURT METRAGE DE FICTION

Matriochkas de Bérangère Mc Neese, produit par Anthony Rey et Julie Esparbes (Hélicotronc)

MEILLEUR COURT METRAGE D’ANIMATION

La Foire agricole de Stéphane Aubier et Vincent Patar, produit par Vincent Tavier (Panique!)

MEILLEUR DOCUMENTAIRE

Mon nom est clitoris de Lisa Billuart Monet et Daphné Leblond, produit par Isabelle Truc pour Iota Production