ACTUALITÉS

Les Magritte du Cinéma
12e édition - février 2023

24 janvier 2022 - 13:42:23

Meilleur court métrage d’animation 2022: les nominations

Les quatre courts métrages en lice pour le Meilleur court métrage d’animation mêlent les genres et les styles, les techniques picturales et narratives. L’animation permet toutes les folies et les évasions. Elle permet aussi d’aborder les sujets les plus graves, ou les plus intimes, et les rendant accessibles à de plus vastes publics. Des Amours Libres d’Emily Worms aux difficultés scolaires de la petite Tête de Linotte de Gaspar Chabaud, ce sont autant de pistes pour s’inventer et se réinventer.
Et si s’aimer à plusieurs, c’était politique? Deux amis discutent de leurs relations. Entre polyamour et politique, ils nous parlent de leur manière de vivre l’amour librement. Ils s’interrogent sur la remise en question de normes contraignantes, l’obligation monogame, le poids des règles de l’hétéro-patriarcat. Ils se libèrent, et s’autorisent à être chamboulés. L’animation pop et colorée, déployée par la réalisatrice Emily Worms dans Amours Libres donne corps et vie aux témoignages de ces deux jeunes hommes. Le film est produit par l’Atelier de Production de La Cambre, qui était déjà représenté dans cette catégorie en 2019 avec Not Today de Marine Jacobs.

« Je sais qu’on grandit, mais je sais pas si on doit grandir ». Quand on est enfant, il y a ce moment fragile où la frontière entre l’imaginaire et la réalité se fracasse. On n’est pas près d’être des super héros de Lia Bertels partage le témoignage de ces enfants entre deux mondes, à qui la parole a été donnée librement. Une évasion tendre et touchante dans le monde des rêves, des petites et des grandes espérances que l’on nourrit quand on est enfant. On retrouve le trait délicat et poétique de Lia Bertels, découvert en 2020 lors de la 10e édition des Magritte du Cinéma dans Nuit Chérie. Comme ce dernier film, On n’est pas près d’être des supers héros est produit par Ambiances asbl.

Quatre joyeuses vaches, Clarisse, Marguerite, Aglaé et Rosine, cheminent vers la montagne. JB, un bélier animateur d'écolo-pâturage, les a invitées à le rejoindre pour découvrir les sommets enneigés. Quand elles apprennent que ce dernier a disparu lors d'une cueillette aux edelweiss, nos quatre héroïnes décident de partir à sa recherche et de le sauver du terrifiant belêbelê. On retrouve avec plaisir dans Là-haut sur la montage de Benjamin Botella et Arnaud Demuynck les héroïnes du Quatuor à Cornes (déjà nominé dans cette catégorie en 2019), court métrage exploité en salle avec deux autres films, et produit par La Boîte,… Productions, société habituée de cette catégorie, puisqu’il s’agit de sa 9e nomination!

Un jeune enfant est confronté à un problème de mathématiques et à ses propres problèmes de concentration, accompagné par sa mère qui perd doucement mais sûrement patience. Vous vous souvenez, du problème de la baignoire qui fuit? Et si soudain, ces gouttes qui faisaient déborder le vase s’étaient muées en danseuses aquatiques? Mêlant, dans Tête de linotte, aquarelle à l’encre de chine et animation 2D, Gaspar Chabaud nous replonge en enfance, et réactive notre capacité à laisser notre esprit divaguer. Le film est produit par l’Atelier de Production de La Cambre, comme Amours Libres.