ACTUALITÉS

Les Magritte du Cinéma
10e édition - 1er février 2020

16 janvier 2020 - 08:14:44

Meilleurs décors 2020: les nominations

Du camping naturiste au milieu des bois de De Patrick à la chambre mystérieuse source de tous les rêves et les cauchemars de The Room, en passant par les haltes qui accueillent l’improbable duo formé par un père et une fille qui tentent de réécrire leur histoire familiale, les trois films nominés pour le Magritte des Meilleurs décors déploient de vrais écrins pour leurs récits.


Hubert Pouille est un chef décorateur incontournable de l’univers du cinéma belge. Surtout actif en Flandre, on a pu voir récemment ses créations dans Chien de Samuel Benchetrit, Trois jours et une vie de Nicolas Boukhrief ou encore Mandy de Panos Cosmatos. On lui doit également les décors des deux premiers films de Jaco Van Dormael, Toto le héros et Le Huitième Jour, et il est le fidèle compagnon de route de Stijn Coninx. Sa contribution à Marina lui a d’ailleurs valu un Magritte des Meilleurs décors en 2015. Il est nominé cette année aux côtés de Pepijn Van Looy (Coureur, My First Highway) pour De Patrick.



On connait Catherine Cosme la réalisatrice (elle a d’ailleurs été nominée en 2017 pour son court métrage Les Amoureuses), mais c’est aussi une éminente chef décoratrice et Directrice artistique. Elle accompagne notamment le réalisateur Stephan Streker. Son travail sur Le Monde nous appartient et Noces lui a déjà valu deux nominations en 2014 et 2018, et elle sera au générique de son prochain film, Justice. On la retrouve également au générique de La Trêve, Une part d’ombre ou Les Rayures du Zèbre. Elle est nominée cette année pour le film de Laurent Micheli, Lola vers la mer.



Sa filmographie parle pour elle. Françoise Joset a signé les décors de nombreux films belges comme Hitler à Hollywood, L’Envahisseur, Le Sac de Farine, Baby Ballon ou Faut pas lui dire, mais aussi d’ambitieuses productions internationales comme Holy Lands, avec Jonathan Rhys Meyer et Patricia Arquette, Notre-Dame du Nil du cinéaste afghan Atiq Rahimi, ou encore The Room de Christian Volckman, pour lequel elle est nominée cette année, où elle a dû imaginer la maison de tous les rêves, et tous les cauchemars, du couple formé par Kevin Janssens et Olga Kurylenko.