ACTUALITÉS

Les Magritte du Cinéma
12e édition - février 2023

28 janvier 2022 - 12:20:06

Un dispositif exceptionnel pour la 11e Cérémonie des Magritte du Cinéma!

Rendez-vous le 12 février sur La Trois en direct du SQUARE, à partir de 20h30!
On en rêve depuis deux ans. C’est avec enthousiasme que l’Académie André Delvaux renoue avec sa Cérémonie des Magritte du Cinéma. Une 11e édition très attendue, riche en découvertes et surprises. Une éclaircie après deux années difficiles pour le cinéma belge en particulier et le cinéma en général. La RTBF se joint à la fête du cinéma et du renouveau, en assurant la production et la réalisation de la soirée qui, cette année, aura une forme particulière, mais non moins inventive, adaptée aux mesures sanitaires en vigueur.

Oui, elle aura bien lieu en présentiel cette soirée des Magritte du Cinéma 2022. Un petit miracle qui a demandé de l’ingéniosité de la part des équipes de la RTBF et de l’Académie André Delvaux. Ce sera devant un public limité, certes, et dans une toute nouvelle configuration. La Cérémonie se déroulera dans le hall d’entrée du SQUARE, au centre de la grande verrière donnant sur le Mont des Arts. Dans une transparence qui permettra de beaux effets visuels, avec des jeux de lumière, des projections et un lien direct avec l’extérieur.

En parallèle, le jardin du Mont des Arts, au travers du projet Bright Brussels, mettra lui aussi le septième art à l’honneur en se parant d’un magnifique jeu de lumières ce soir-là, pour proposer une expérience immersive au public qui viendra se balader sur le site.

Du côté de la Cérémonie et en raison des mesures sanitaires, seul.e.s les nominé.e.s des 22 catégories récompensées participeront au show, sur le plateau qui n’accueillera qu’une cinquantaine de personnes à la fois.

C’est à Nathalie Uffner, comédienne, autrice, metteuse en scène et directrice du Théâtre de la Toison d’Or, qu’a été confiée la mise en scène de la soirée.

« L’Académie André Delvaux me fait l’honneur de m’offrir cette carte blanche pour une 11e cérémonie très spéciale, plus distanciée, plus fébrile, mais plus puissante que jamais. J’aime le cinéma, j’aime les artistes qui le fabriquent, mon admiration à leur égard est immense, c’est pourquoi cette soirée je l’ai pensée drôle, entourée de mes meilleurs partenaires de travail mais surtout, surtout, je l’ai pensée bienveillante. J’aurais adoré être Ricky Gervais mais voilà, je m’appelle seulement Nathalie Uffner et je travaille en Belgique, ce pays où à la fois, tout et rien sont possibles. »

Pour l’écriture et la scénarisation, elle s’est entourée de Myriam Leroy et Sébastien Ministru, connus pour leur imagination débridée et leur plume acérée.

Pas de maître.esse de Cérémonie unique cette année, mais bien une troupe de comédien.nes et stand uppers, habitués du TTO. Ils sont cinq Belges (si pas plus…) à avoir tenté avec audace le casting d’embauche, et ils se sont sérieusement pris au jeu! Nous assisterons, en images, à leurs essais face caméra – convaincants ? (à vous de juger) - chacun illustrant avec humour un stéréotype selon le thème imposé. Il y a fort à parier qu’ils nous épateront et que nous les retrouverons en live sur scène ! Car on compte sur leur inventivité pour animer la remise des prestigieuses statuettes ! Extravagance autorisée…

Mais qui sont donc les MC de cette Cérémonie exceptionnelle?

Vous retrouverez:

- Laurence Bibot, que l’on ne présente plus, mais un peu quand même. Comédienne, humoriste, autrice, elle a écrit nombre de ses spectacles avec Nathalie Uffner, qui l’a très souvent mise en scène. Des retrouvailles qui s’annoncent explosives.

- Achille Ridolfi connaît bien les Magritte du Cinéma, puisqu’il a gagné celui du Meilleur espoir masculin en 2014 pour son rôle dans Au nom du fils de Vincent Lannoo, mais il connaît aussi bien le TTO, où il a monté en 2018 le seul-en-scène Anti-héros, mis en scène par Nathalie Uffner.

- Ingrid Heiderscheidt aussi connaît bien les Magritte du Cinéma, mais elle connaît surtout très bien les Machins, petits frères parodiques des Magritte du Cinéma qu’elle a animés à 5 reprises. Elle connaît également bien les planches du Théâtre de la Toison d’Or qu’elle a arpentées en novembre et décembre dernier, dans Cendrillon ce macho.

- Dena, c’est la nouvelle sensation du stand-up. Elle aurait dû faire mourir de rire le TTO, mais confinement oblige, c’est sur d’autres scènes, dont celle très prisée du Montreux Comedy Festival, que cette jeune Belge d’origine iranienne a pratiqué son art de la vanne aussi bien en français qu’en flamand, et puis aussi en anglais, tant qu’on y est.

- Bwanga Pilipili, actrice et autrice d’origine congolaise, formée à l’INSAS, vogue de registre en registre. Au cinéma, on la voit aussi bien dans le drame bruxellois Black que dans la comédie girly Faut pas lui dire. Au théâtre, elle joue du Aimé Césaire, du Milo Rau, mais collabore aussi avec Nathalie Uffner, notamment dans une mise en scène des désormais incontournable Monologues du Vagin. Elle joue actuellement dans Tout ça ne nous rendra pas Noël, à l'affiche du TTO, et on la verra bientôt dans la série RTBF Fils de.

Notons enfin que la cérémonie sera rythmée par des capsules « cinéma » qui mettront à l’honneur les films nominés dans la catégorie « Meilleur film ». Le ou la réalisatrice de chacun de ces films, a été invité.e à en parler avec ses mots, justes et percutants, dans une salle de cinéma. L’équipe lui a réservé quelques surprises, émotion garantie.

La Cérémonie sera diffusée en direct sur La Trois, TV5 Monde et sur AUVIO, avec l’interprétation en langue des signes.